Félix et la guerre 14--18

Il fallait reconquérir l'Alsace-Lorraine perdue en 1870.
Les Allemands veulent imposer l'hégémonie de l'ancienne Prusse…

Enfin tout pour faire une bonne guerre.

Félix ne parti pas la fleur au fusil il aurait préféré continuer a cultiver ses terres et élever ses  enfants.

  • Verdun…
  • Le carnage de la bataille de la Somme.
  • L'échec tragique du Chemin des Dames le 16 avril 1917. Suivi de mutineries où les soldats furent victimes d'une répression impitoyable.

Je n'ai pas connu les récits qu'il en fit je ne le voyais pas assez souvent.

Les soirs de veillée l'hiver au coin du feu Jean P. dit Cuirassier, lui aussi l'avait faite.

Il racontait sa guerre. Comment il devait chevaucher un cheval récalcitrant pour qu'il accepte d'avancer, alors qu'il aurait été mieux assis sur le caisson.

Aussi le jour où sa compagnie prise de panique, en s'enfuyant le bouscule, la hotte de viande qu'il transportait pour faire le rata fut renversée et la viande éparpillée…

La débandade avait été provoqué par le mouvement d'une compagnie amie. Tout donc se termina bien ce jour là, avec un ragoût qui craquait sous la dent.

Jean avec son âne

Maudite soit la guerre | La grande guerre | La drôle de guerre  | Celle qui n'en été pas une !!! | Départ pour l'Algérie | Le Bled  | La Quille | Sommaire |